Produire soi-même son électricité est toujours un bon investissement.

Nous consommons tous de plus en plus d’électricité.

Le pourcentage d’électricité produite par des énergies renouvelables n’est que de 5 %. La première étape pour moins consommer et moins polluer est d’employer des appareils peu énergivores, de catégorie A, tels que les congélateurs, les réfrigérateurs, les circulateurs et les lampes basse consommation, etc…

  • Saviez-vous qu’un ancien circulateur consomme plus qu’un congélateur ? Allez jeter un coup d’oeil dans le box 5.
  • Saviez-vous qu’un panneau photovoltaïque placé en Belgique produit six fois plus d’énergie qu’il n’en a fallu pour le fabriquer ?

Vous pouvez aussi produire vous-même votre électricité grâce au soleil. Avec des systèmes photovoltaïques, l’énergie lumineuse du soleil peut être transformée en électricité (= énergie verte).

La production se passe en 5 étapes.

1. Choisissez d’abord vos panneaux photovoltaïques solaires.

Panneaux photovoltaïques.

  • Se composent de plusieurs fines plaques de matériau semi-conducteur.
  • L’énergie de la lumière solaire cause une différence de tension entre le dessus et le dessous du matériau, produisant ainsi un courant électrique.
  • Evidemment, plus il y a de soleil, plus vous avez d’électricité.

Vous avez le choix entre panneaux solaires monocristallins et polycristallins. Ce choix n’est pas évident à faire.

  • Le rendement par m² de surface de panneau est quasi le même pour les deux panneaux.
  • Votre choix est, en partie, défini par des considérations esthétiques.
  • Ici, vous voyez deux toits qui ont presque la même surface. Pourtant, vous remarquerez que,
    dans un cas, le mono (B) est le meilleur choix et dans l’autre cas, le poly (A) est préférable.

1.1 Monocristallin

  • Montage apparent.
  • Toiture en tuiles.
  • Rail de fixation light.

1.2 Polycristallin

  • Montage apparent.
  • Toit en ardoises.
  • Rail de fixation medium.

2. Le placement de panneaux solaires.

  • Plus vous placez de panneaux, plus vous devenez producteur de l’énergie électrique que vous consommez.
  • Le toit doit, de préférence, être orienté au sud. Une orientation sud-est ou sud-ouest peut encore apporter des résultats substantiels.
  • La meilleure inclinaison pour un rendement optimal des panneaux est de 35°. Toutefois une inclinaison comprise entre 15° et 60° est acceptable.
  • Ne placez pas les panneaux dans une zone pouvant être ombragée car cela diminue fortement la production.
  • Le type de construction de toiture plate déterminera si vous travaillerez en montage direct ou à l’aide de bacs lestés de ballast sur lesquels les panneaux seront fixés.
  • Si vous disposez d’une toiture inclinée vous pouvez choisir entre encastrement ou montage apparent.

Chez Big Blue, nous conseillons le montage apparent car la ventilation supérieure et inférieure des panneaux est meilleure et la température des panneaux moindre. La production d’électricité est inversemment proportionnelle à la température des panneaux.

Placez l’onduleur le plus près possible de vos panneaux, et à l’abri de la chaleur. Vous prolongerez ainsi sa durée de vie.

3. Le courant continu produit est transformé en courant alternatif grâce à un onduleur.

  • Le courant continu produit est acheminé vers un onduleur via des câbles électriques.
  • Le courant continu est transformé en courant alternatif.
  • Les onduleurs existent en différentes puissances (en fonction du type et du nombre de panneaux).
  • Un moniteur sans fil peut être relié à l’onduleur, ce qui permet de constater la quantité de courant produite par les panneaux.

Nos Big Blue Planners vous conseillerons le meilleur onduleur pour votre installation !

4. Le compteur d’électricité verte relève la quantité de courant fournie par votre
système photovoltaïque.

  • Tous les compteurs ont un écran bien lisible et retiennent la quantité d’électricité produite.
  • Pour chaque 1000 kWh produits, vous recevez de l’argent via le certificat vert (= CV). Tout dépend de la Région où vous habitez.

5. Le courant généré passe par votre compteur de passage et est distribué vers les appareils.

  • S’il n’y pas suffisamment d’électricité verte, vous utilisez le réseau électrique normal.
  • Si vous produisez plus d’électricité verte que vous n’en consommez, celle-ci est réinjectée dans le réseau électrique. Vous verrez votre compteur tourner à l’envers et votre facture d’électricité en sera diminuée.

Témoignage: “Feu vert a l'ectricite verte”

En ces temps incertains, je veux être sûr de mes investissements. Lorsqu’un Big Blue Planner m’a parlé des certificats verts, très avantageux, j’ai fait immédiatement installer des panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de ma maison.

Ceux-ci transforment l’énergie lumineuse en électricité. C’est très avantageux ! Le courant continu qui est produit dans les panneaux solaires est ensuite transformé en courant alternatif, grâce à un onduleur. Avant que cette électricité arrive à mes appareils via le compteur, elle passe via un compteur d’énergie verte.

De cette façon, je peux voir la quantité d’énergie verte que mon système produit. Et oui, dans ce domaine, je deviens un expert !

Pour plus d'informations

Visitez notre centre d'expertise de Zaventem ou l'un des Big Blue Points proches de chez vous. Vous pouvez aussi prendre directement rendez-vous avec un conseiller en énergie.

Ou contactez-nous sans engagement.

Restez informé

Inscrivez-vous à nos nouvelles: